Quelles sont les techniques pour repeindre votre salle de bain au rouleau ?

La décoration de votre salle de bain a besoin d’être rafraîchie ? Il est temps de lui donner un coup de peinture. Notre conseil : optez pour une peinture au rouleau qui facilite la pose et permet un travail plus rapide. Quel rouleau choisir en fonction de votre surface ? Quelles sont les techniques pour bien peindre au rouleau sans laisser de trace ? Nous vous donnons toutes les astuces travaux pour repeindre votre salle de bain en un tour de main !

Bien choisir son rouleau de peinture

La peinture au rouleau est une technique déco très simple mais pour un rendu de qualité, il est important de peindre avec le rouleau adapté à la surface à peindre, du type de support et de la peinture choisie.

Les différents types de rouleaux de peinture

Un rouleau se compose d’un manche (la poignée) classique en bois ou en plastique ou télescopique (bien utile pour repeindre les plafonds) et d’un manchon. Selon l’usage, vous choisirez donc un manchon différent. Voici nos conseils pour faire votre sélection.

  • Le manchon en mousse : très polyvalent, il peut s’utiliser sur tout type de surface ou de peinture (sol, mur, plafond).
  • Le manchon à poils courts : il est conseillé pour les surfaces planes (murs, plafonds). Privilégiez un rouleau anti gouttes, avec la bande jaune !
  • Le manchon à poils longs : choisi pour les surfaces texturées et non uniformes, comme le bois, la brique, un enduit.
  • Le manchon à laquer : utilisé pour vernir ou laquer une surface lisse, avec une finition brillante.
  • Le manchon à lasure : parfait pour le bois.

Il existe aussi des manchons prévus selon la pièce pour des usages spécifiques pour l’intérieur comme repeindre un meuble, une porte. Pour l’extérieur, le manchon à picots est parfait pour le crépi.À noter : pour une importante surface à peindre, misez sur un rouleau plus large.

Le bon rouleau en fonction des peintures

Pour une glisse optimale, il est important de peindre avec le rouleau adapté à la peinture de salle de bain utilisée.

  • Pour une peinture mate, le manchon à poils courts offrira un aspect granité intéressant.
  • Pour une peinture laquée, les poils ras seront à privilégier.
  • Pour une peinture spéciale “pièce humide” comme votre salle de bain ou une cuisine, choisissez un rouleau bi couche.
  • Pour une peinture acrylique de couleur, les fibres synthétiques sont conseillées.
  • Pour une peinture à l’huile, préférez des fibres mélangées.

Si vous avez un doute, optez pour un manchon en fibres naturelles qui convient en général pour tout type de peinture et supports (murs, plafond, etc.).

Comment bien peindre au rouleau ?

Voyons à présent les différentes étapes nécessaires pour réussir sa peinture au rouleau et relooker une salle de bains, des murs au plafond.

Préparer votre matériel avant travaux

Avant le début des travaux, préparez les outils dont vous aurez besoin pour peindre efficacement au rouleau :

  • un ou plusieurs rouleaux en fonction des surfaces et matériaux à peindre ;
  • un pinceau pour dégager les angles ou un pistolet à peinture pour les zones difficiles d’accès ;
  • la quantité nécessaire de peinture adaptée à votre support ;
  • un bac de peinture en plastique, avec ou sans grille d’essorage ;
  • une bâche pour protéger votre sol des éclaboussures ;
  • du ruban de masquage ou de protection pour éviter les débordements ;
  • un produit de nettoyage et une brosse pour nettoyer les pinceaux : le white-spirit sera utile si vous utilisez une peinture glycero.

À savoir : si votre rouleau est neuf, ne peignez pas directement votre mur avec ! Mouillez-le à l’eau et roulez-le sur une planche pour l’user un peu et éviter qu’il ne laisse des poils dans votre peinture.

Les techniques pour peindre sans trace

Il n’y a rien de plus frustrant que de voir apparaître des traces de rouleau sur son mur de salle de bain entre deux couches. Peindre au rouleau est facile une fois que l’on a pris le coup de main ! Quelle est la technique pour obtenir un résultat parfait sur un mur peint au rouleau ?

Comment éviter les traces de rouleau en peignant ?

La première étape est de sélectionner le matériel adapté à la surface à peindre et à la peinture utilisée. Ensuite, nous vous conseillons l’application d’une sous-couche pour uniformiser la surface à peindre. Enfin, ayez le bon geste :

  • Imprégnez bien votre rouleau de peinture.
  • Essorez-le sur la grille pour éviter les surplus de peinture et les coulures (prévoyez une petite spatule pour lisser au cas où).
  • Adoptez une pression légère sur le rouleau à peinture.
  • Peignez toute la surface d’un coup : il est en effet déconseillé de le faire en plusieurs fois, pour éviter les démarcations ou les traces.
  • Peignez par petites zones, de haut en bas, puis croisez de gauche à droite, sans rajouter de peinture.
  • Après la première application de peinture, laissez sécher avant d’attaquer la deuxième.

Que faire en cas de traces de rouleau de peinture ?

Il faut savoir que la première couche de peinture laisse généralement des traces qui vont s’estomper au moment de la seconde couche. Respectez le temps de séchage préconisé sur le pot puis attaquez la seconde passe en appliquant les mêmes conseils de pose que pour la première application.Si malgré tout, des traces ou des craquelures apparaissent, n’hésitez pas à poncer légèrement et à repasser par-dessus.

Vous l’aurez compris, peindre au rouleau est une technique à prendre qui repose avant tout sur le bon choix de rouleau, adapté au support et à la peinture. Mais c’est également une question de geste : la juste dose de peinture, appliquée en couche fine et uniforme. Bonne rénovation !