Nos conseils pour la pose d’un enduit tadelakt sur les murs de la salle de bain

Le tadelakt est un revêtement décoratif qui séduit par sa finition brillante rappelant le marbre. Poser de l’enduit tadelakt dans la salle de bain demande du temps et un peu de connaissances techniques. La méthode utilisée est l’application à la taloche avec un lissage au savon noir. Suivez nos conseils de pose de l’enduit tadelakt en quatre étapes incontournables pour une finition parfaite des surfaces traitées.

L’enduit tadelakt : un revêtement décoratif pour les murs de la salle de bain

Originaire du Maroc, le tadelakt est traditionnellement posé dans les hammams et sur les murs des palais marocains. Composé de chaux et de poudre de marbre, l’enduit tadelakt est un revêtement alternatif au carrelage pour la salle de bain : murs de douche, sol ou plafond.
D’aspect brillant et lisse au toucher, le tadelakt est un matériau décoratif tendance dont l’apparence est proche de celle du marbre.

Pourquoi choisir le tadelakt comme revêtement dans la salle de bain?

En revêtement mural ou de sol dans la salle de bain, l’enduit de tadelakt offre de nombreux avantages. Esthétique et imperméable, le tadelakt est un produit entièrement naturel et écologique. Il supporte bien l’humidité, la chaleur et laisse respirer les murs évitant ainsi les moisissures dans la salle d’eau.
Son aspect brillant et sa large palette de couleurs vous permettent de pallier à toutes vos envies déco. Enfin, l’enduit de tadelakt séduit par sa durée de vie. C’est un revêtement présentant une excellente résistance dans le temps.

Le matériau de base du tadelakt : la chaux de Marrakech

L’enduit de tadelakt est traditionnellement fabriqué avec de la chaux en provenance de Marrakech qui lui donne son aspect plutôt rustique. Aujourd’hui l’enduit de tadelakt est fabriqué avec plusieurs types de chaux, de la poudre de marbre et une charge de pigments de différentes teintes pour offrir une riche palette de coloris décoratifs.

Les avantages de l’enduit tadelakt comme revêtement dans la salle de bain

Le tadelakt est un matériau tendance utilisé habituellement pour la rénovation des murs, du sol ou du plafond de la salle de bain. Sa résistance à l’humidité et sa solidité en font un matériau de choix pour les salles d’eau. Son aspect décoratif indéniable avec sa finition brillante, fait de l’enduit tadelakt un revêtement très esthétique. Sa vaste palette de couleurs offre de nombreuses possibilités de décoration dans la maison.

Les inconvénients de l’enduit tadelakt

Même si les avantages du tadelakt sont largement supérieurs à ses inconvénients, il convient de souligner certaines limites de ce matériau très prisé de nos jours pour la décoration de la salle de bain.
L’enduit tadelakt doit impérativement être posé selon les règles de l’art sur un support bien préparé. Les premières semaines, le tadelakt continue de durcir, c’est pourquoi il faut éviter les chocs. Enfin, le tadelakt est un revêtement relativement cher. Comptez entre 150 € et 200 € le m2.

La technique d’application de l’enduit de tadelakt

Il est nécessaire de bien humidifier la surface avant d’appliquer le tadelakt pour que l’eau ne soit pas directement absorbée par le support. L’application de l’enduit tadelakt s’effectue en 4 étapes. Le coût de rénovation, si vous effectuez les travaux vous-même, est d’environ 45 € le m2.

Appliquer la première couche de l’enduit tadelakt à la taloche

Une fois le support humidifié, appliquez une première couche d’enduit d’une épaisseur minimum de 2 mm au moyen d’une taloche en inox. Travaillez des petites surfaces à la fois en décrivant des mouvements circulaires avec la taloche. Étalez les aspérités puis laissez sécher l’enduit au minimum pendant 24 h.

Appliquer la deuxième couche de l’enduit tadelakt

Assurez-vous que la première couche de tadelakt est bien sèche avant de passer à l’étape suivante. La deuxième couche d’enduit doit être plus fine que la première (environ 1 mm). L’application du tadelakt s’effectue à la taloche par mouvements circulaires comme pour la première couche.

Le lissage de l’enduit tadelakt au galet et savon noir

Après le passage de la deuxième couche à la taloche, l’aspect de l’enduit est terne et rugueux. Pour lui donner son aspect ciré et sa brillance, la technique consiste à polir le tadelakt.
La méthode traditionnelle de lissage s’effectue avec un galet mouillé de savon noir dilué dans l’eau. Vous avez cinq jours pour réaliser le polissage par passages successifs du galet.

La finition de l’enduit tadelakt

On applique habituellement une à deux couches d’hydrofuge puis une à deux couches de cire pour imperméabiliser et durcir l’enduit. À cette étape, vous pouvez personnaliser le tadelakt en réalisant des motifs ou une frise.
La touche finale consiste à passer un chiffon de laine sur l’ensemble de la surface afin de faire ressortir toutes les nuances du matériau.

Le tadelakt est un revêtement décoratif qui requiert le renforcement des murs qui subissent de fortes contraintes. La technique consiste à poser un tissu d’armature en soie de verre et de passer un enduit primaire sur les surfaces avant d’appliquer l’enduit tadelakt.